Cultiver la diversité pour un pain unique. Le Réseau des Semences Rurales en 5 points

Cultiver la diversité pour un pain unique. Le Réseau des Semences Rurales en 5 points

Cultiver la diversité pour un pain unique, avec ce titre nous voulons parler d’une tendance, peut-être encore trop niche, qui s’installe chez les boulangers, notamment les nouvelles générations. Et surtout, nous souhaitons vous présenter le Réseau Semences Rurales.

Cultiver la diversité pour un pain unique, avec ce titre nous voulons parler d’une tendance, peut-être encore trop niche, qui s’installe chez les boulangers, notamment les nouvelles générations. Et surtout, nous voulons vous présenter le Réseau Semences Rurales.

C’est encore une niche, c’est vrai, mais il y a quelqu’un. Quelque boulanger qui va « au champ » pour voir d’où viendra la matière première, qui sera ensuite transformée en farine et donc en pain. Un boulanger qui choisit de « faire pousser » le blé avec lequel faire son pain. Un pain qui acquerra une singularité pour lui et aussi pour son client. Nous avons rencontré et entendu certains de ces boulangers lors de la dernière édition de Fours et Boulangers et, organisé à Monghidoro (Bologne) les 21 et 22 mai. Et, en parlant de cultiver la diversité pour un pain unique nous sommes tombés sur le Réseau Semences Rurales.

Ce que signifie cultiver la diversité

La diversité est un élément important pour assurer la résilience des systèmes biologiques. Favorise la capacité d’adaptation aux changements. Dans l’agriculture, la résilience est essentielle pour faire face au changement climatique en cours. Malheureusement, les systèmes agroalimentaires modernes se sont développés autour d’une vision d’efficacité basée sur l’homogénéité, la spécialisation des productions et les monocultures, au détriment de la diversité et donc de l’adaptabilité et de la durabilité dans le temps.

Cet article pourrait vous intéresser :  Journée technique des Ambassadeurs du Pain Italie

Réseau Semences Rurales : la mission en 5 points

Réseau semi-rural est née dans le but de soutenir, faciliter, favoriser le contact, le dialogue, l’échange et le partage d’informations et d’initiatives entre ceux qui affirment les valeurs de la biodiversité culturelle et culturelle en vue de diversifier les systèmes alimentaires de la graine à l’assiette. Cultiver la diversité est donc la mission du Réseau Semences Rurales. Pour ramener la diversité dans les systèmes agricoles, le Réseau est conscient que :

  1. La diversité agricole ne peut être sauvée qu’avec une stratégie diversifiée. Aucune stratégie ne peut espérer maintenir ce qui s’est développé grâce à tant de civilisations, tant de systèmes agricoles et tant de milieux naturels différents.
  2. La diversité à sauvegarder dépend de qui est consulté, le montant économisé dépend du nombre de personnes impliquées. Tous les acteurs (de l’agriculteur en passant par le meunier jusqu’au boulanger, mais aussi jusqu’au consommateur final) des communautés doivent être impliqués pour s’assurer que tous les besoins sont pris en compte. Plus l’implication est grande, plus la capacité de rétention est grande.
  3. La diversité ne peut être sauvée que si elle est utilisée. La valeur de la diversité réside dans son utilité. Ce n’est que si vous l’utilisez que vous pouvez apprécier la diversité au point de vouloir la conserver. Et ce n’est qu’avec l’usage qu’il peut continuer à évoluer, conservant ainsi sa valeur dans le temps.
  4. La diversité agricole ne peut être maintenue sans les agriculteurs. Et la communauté rurale ne peut se sauver sans sauver la diversité. La diversité, comme la musique et les dialectes, fait partie intégrante de la communauté qui l’a produite. Il ne peut exister longtemps sans les communautés et les circonstances qui l’ont créé. Sauver les agriculteurs est une condition préalable pour sauver la diversité. Parallèlement, les communautés doivent maintenir leur diversité agricole afin de pouvoir faire de meilleurs choix pour leur développement et leur autosuffisance.
  5. Préserver les graines de quelqu’un d’autre signifie répondre aux besoins de quelqu’un d’autre. Le besoin de diversité ne s’arrête jamais. Par conséquent, les efforts pour le cultiver ne doivent jamais cesser. Puisque l’extinction est éternelle, la conservation doit aussi être éternelle. Aucune technologie ne peut nous décharger de notre responsabilité de préserver la diversité agricole pour nous et les générations futures. Nous devons continuer à utiliser différentes stratégies, impliquer le plus de personnes possible, veiller à ce que la diversité soit effectivement utilisée et assurer la survie des communautés rurales si la diversité doit survivre et évoluer dans le temps.
Cet article pourrait vous intéresser :  Pain au Cannelloni - salé et sucré

Il Corriere del Pane entre durabilité et économie circulaire

Cultiver la diversité dans une optique de durabilité, autre sujet que nous aborderons prochainement sur Corriere del Pane. En attendant, nous abordons, pas à pas, un autre sujet très actuel et nécessaire, l’économie circulaire. Pour en savoir plus, parcourez le nouveau numéro ici.